Contenu

Université de Toulouse Université Toulouse III - Paul Sabatier

Recherche avancée
17 déc.

Vous êtes ici : Accueil CRESCO > Le Laboratoire

LAILLIER Joël

Maître de Conférences
Université Paul Sabatier
CRESCO EA 7419 - F2SMH
Pôle Sport
118 route de Narbonne
31062 Toulouse Cedex 9
France
joel.laillier@univ-tlse3.fr
Tel : +33 (0)5 61 55 75 24
Fax : +33 (0)5 61 55 82 80
Bureau : 221
  
Chercheur associé à l'IDHES (Paris 1 - CNRS, UMR 8533)
 

Ma formation initiale concerne la sociologie et l'économie. Après avoir obtenu deux licences et deux maîtrises, je me suis ensuite orienté en Master vers la sociologie, avec une spécialisation sur les questions de travail et d'emploi. A partir du Master, puis pendant ma thèse de doctorat, mes travaux se sont centrés sur les questions de formation et de socialisation professionnelle.

Mon travail de thèse a porté sur les processus de socialisation des danseurs du Ballet de l'Opéra de Paris, depuis les premières expériences de danse jusqu'à la sortie du métier. L'objectif a été de développer une analyse des logiques pratiques qui orientent et justifient leur engagement intensif. Cette recherche s'appuie sur trois terrains d'enquête qui combinent méthodes ethnographiques et statistiques : un premier auprès des élèves de l'écode de danse de l'Opéra a permis d'analyser les effets des dispositifs scolaires et de la socialisation entre pairs ; un second auprès des familles des élèves s'est centré sur le rôle des parents et de la socialisation familiale ; et enfin un troisième auprès des danseurs de la compagnie a permis d'analyser les effets de cette socialisation primaire face aux situations de travail, les évolutions de ces dispositions et leur rôle dans la construction des carrières professionnelles. Cette recherche a eu pour triple ambition de contribuer à la fois à une sociologie de la vocation, montrant à quel point celle-ci apparaît comme un principe de rationalisation de l'engagement au travail, mais également à une sociologie des institutions, et à une sociologie de la socialisation professionnelle.

Depuis la fin de ma thèse, j'ai développé deux nouveaux terrains de recherche. Un premier auprès des agents de la finance qui travaillent dans l'industrie des fusions-acquisitions vise à développer une analyse comparative des processus de socialisation dans des professions qui imposent comme normes un engagement intensif au travail. Cette nouvelle enquête devra permettre d'étudier les variations dans les ressorts de l'engagement au travail entre professions artistiques et mondes des affaires et d'ouvrir le champ à de nouvelles problématiques de recherche sur les processus de socialisation professionnelle des élites. Un second porte sur l'évolution de l'organisation de la science en France et les conséquences de l'introduction de nouvelles institutions, principalement depuis le "Pacte de la recherche" en 2004.

PARCOURS UNIVERSITAIRE


Doctorat de sociologie (2012) de l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Jury : M. Buscatto, J. Defrance, D. Demazière (Rapporteur), V. Dubois (Rapporteur), C. Marry, A-C. Wagner
Mention : l'école doctorale d'Economie de Paris 1 (ED 465) ne distribue plus de mention pour les thèses.
Master Recherche de Sciences Sociales (2006), Université Paris 1, Panthéon-Sorbonne
Maîtrise de Sociologie (2005), Université Paris 1, Panthéon-Sorbonne
Maîtrise d'Economie (2005), Université Paris 1, Panthéon-Sorbonne
Licence de Sociologie (2004), Université Paris 1, Panthéon-Sorbonne
Licence d'Economie (2004), Université Paris 1, Panthéon-Sorbonne

PARCOURS PROFESSIONNEL

 
Maître de conférences en sociologie (2013) à l'Université Paul Sabatier - Toulouse 3
Attaché temporaire d'enseignement et de recherche (2009-2011) à l'Université Paris 1
Allocataire de recherche et Moniteur (2006-2009) à l'Université Paris 1
 

PRINCIPALES PUBLICATIONS

  

OUVRAGES

Laillier J., Entrer dans la danse. L'envers du Ballet de l'Opéra de Paris. (Préface de Charles Suaud) Paris, CNRS Editions, 2017.
   

ARTICLES

Laillier J., Topalov C., "Qui organise l'évaluation en sciences et humaines et sociales en France. Une approche par les profils de carrière", Sociologie, 2017 (2), pp. 129-220.

Laillier J., Stenger S., "Ce qui fait travailler les élites : l'engagement intensif des danseurs et des consultants", Nouvelle Revue du Travail, 2017 (4), n° 11.

Laillier J., "Des petits rats et des hommes. La mise à l'épreuve de l'identité sexuée des apprentis danseurs", Ethnologie Française, 2016 (1), n° 161, pp. 31-44.

Laillier J., "La dynamique de la vocation. Les évolutions de la rationalisation de l'engagement au travail des danseurs de ballet", Sociologie du travail, 2011, n° 53 (4) pp. 493-514.

Laillier J., "Des familles face à la vocation. Les ressorts de l'investissement des parents des petits rats de l'Opéra", Sociétés contemporaines, 2011, n° 82 (2) pp. 59-83.

Laillier J., "L'art, la joie, l'effort. Entretien avec une danseuse de corps de ballet", Agone, La joie de servir, n° 37, septembre 2007, pp. 111-129.
    

Date de mise à jour 11 décembre 2017


Université Toulouse III - Paul Sabatier - 118 route de Narbonne 31062 TOULOUSE CEDEX 9 téléphone +33 (0)5 61 55 66 11